Articles

La nutrition sportive

 

On peut être en bonne santé, améliorer ses performances et manger avec plaisir !

    Qu'est-ce que c'est ?

Lors d’un effort, il y a une consommation accrue en dioxygène et en nutriments puisque les muscles sont davantage sollicités et que leur action nécessite un apport énergétique plus important. Et qui dit apport énergétique élevé dit prises alimentaires conséquentes et surtout adaptées ! En effet, l’alimentation chez le sportif est bien souvent négligée alors que c’est un facteur direct de performance ! D’ailleurs les sportifs de haut niveau l’ont bien compris et de plus en plus de sportifs « amateurs » commencent à s’en rendre compte également.

    Pour qui et pourquoi ?

Pour tout le monde ! Toutes personnes qui pratiquent un sport devraient avoir une alimentation adaptée en fonction de celui-ci, ne serait-ce que dans un premier temps avoir une alimentation équilibrée au quotidien. Ensuite, il est évident que ceux qui préparent des compétitions, des gros challenges, championnats…etc. ont tout intérêt à bien se nourrir afin d’optimiser leur performance.

 

Les sports d’endurance (course à pied, trail, triathlon, natation, cyclisme…) sont une référence car ce sont souvent des épreuves de longues durées voire très longues durées si on est sur de l’ultra par exemple où le corps est mis à rude épreuve et les apports alimentaires sont indispensables pour pouvoir tenir -> une mauvaise alimentation/hydratation et mauvaise gestion est souvent la cause numéro 1 des abandons !

La nutrition sportive répond donc à des besoins précis autant quantitativement que qualitativement.

Elle doit également prendre en compte les compétitions et les entraînements puisqu’elle varie en fonction de ceux-ci. Les apports en micronutriments (vitamines & minéraux) doivent être couverts.

L’hydratation n’est pas non plus à négliger car elle permet d’une part de compenser les pertes dues à l’effort et d’autre part d’éviter la déshydratation, qui on le sait a un impact direct sur la performance.

Rappel : 1% de déshydratation = 10% en moins sur la performance

    A qui dois-je m'adresser ? 

 

Attention faites confiance aux personnes diplômées car les informations trouvées sur internet ne sont pas toujours exactes, pas toujours claires, ni faciles à utiliser et ne proviennent pas toujours de personnes qualifiées !

 

1. Les personnes non diplômées

 

  • Coach en nutrition, coach en diététique, coach nutritionnel ou même expert en nutrition…etc. Toutes ces « jolies » appellations sont à la mode, peuvent vous induire en erreur et surtout mettre en danger votre santé sur le long terme car on le sait l’alimentation et la santé sont étroitement liées. Il faut savoir que toutes ces personnes ne sont pas diplômées donc à vous de voir si vous prenez le risque ou non.

 

  • Les nutritionnistes : on me demande souvent la différente entre un nutritionniste et un diététicien, la différence c’est que le terme « nutritionniste » n’est pas reconnu ! Et attention aussi un médecin-nutritionniste c’est encore différent ! Il ne faut pas tout confondre. Un nutritionniste n’est donc pas diplômé et tout le monde peut se dire nutritionniste, exactement pareil qu’un coach en nutrition vu précédemment.

 

2. Les personnes diplômées

 

  • Diététicien(ne)s : niveau bac + 2 avec soit le BTS diététique soit DUT génie biologique option diététique. Un diététicien est un professionnel de la santé du secteur paramédical, c’est un spécialiste de la nutrition. Son travail varie en fonction des personnes qu’il prend en charge et de l’endroit où il travaille (hôpital, cabinet libéral, restauration collective…). Il existe également des spécialisations à l’aide de diplômes universitaires (DU) dont le DU Nutrition et activités sportives.

 

  • Médecins nutritionnistes : La compétence en nutrition reconnue par l’Ordre des médecins est réservée aux médecins titulaires d’un diplôme d’études spécialisées complémentaires (DESC) de Nutrition de niveau 1. Cependant, le DESC de Nutrition n’est pas qualifiant, la nutrition n’étant pas reconnue comme une spécialité indépendante, contrairement aux spécialités telles que la cardiologie, la gastro-entérologie, la néphrologie, la pédiatrie…etc. Ils ont environ 150 heures de formation (contre 150 par mois pendant 2 ans pour les diététiciens !!).

 

Il existe depuis quelques années un Bachelor Diététique et Nutrition Humaine ou Sportive en 3 ans, que l’on peut intégrer soit en 3ème année après l’obtention de son BTS, soit suivre cette formation et passer en même temps son BTS. Pour ma part par exemple, j’ai suivi le cursus du Bachelor Diététique et Nutrition Sportive pendant 2 ans et j’ai passé et obtenu mon BTS. Je n’ai donc pas eu un parcours BTS classique puisque j’ai vraiment eu une spécialisation sportive grâce au Bachelor au cours duquel nous avons dû suivre des sportifs de haut niveau.  

    Qu'est-ce que je propose ?

 

Je propose une prise en charge diététique personnalisée en fonction des objectifs de chacun : rééquilibrage alimentaire, perte de poids, prise de masse, préparation pour une compétition…etc. Il n’est en aucun cas question de régime, d’ailleurs je n’aime pas employer ce mot ! Je n’interdis aucun aliment, pour moi tout est question de quantité. Après bien sûr en préparation d’une course, il y a certaines concessions à faire surtout la semaine qui précède le jour J mais ce n’est que temporaire !!

 

Rappelons que chaque sportif est unique : on a tous des besoins spécifiques en fonction de son âge, son poids, sa taille, sa pratique sportive, son rapport à la nourriture, son état d’esprit…etc. Toutes ces caractéristiques individuelles sont à prendre en compte et c’est ça qui fait que la prise en charge ne sera jamais identique. Par conséquent suivre le plan alimentaire de quelqu’un d’autre n’a absolument aucun intérêt.

N'hésitez pas à me contacter ici

SPODE

13, rue Tupin

69002 Lyon, France

evahudak.diet@gmail.com

Tél : 06 46 62 50 89

  • Facebook - White Circle
  • White Instagram Icon

© 2018 par Eva Hudak. Créé avec Wix.com